top of page
VC_Sirere_03_r.jpg

Violeta Cruz  compositrice

 

Artiste sonore et compositrice née à Bogota (Colombie) en 1986, Violeta Cruz crée des sculptures et installations sonores et compose des œuvres instrumentales, vocales ou électroacoustiques. Elle y intègre ses sculptures, qui fournissent un contrepoint visuel, scénique voire tactile au monde plus abstrait des sons.

Ses propositions artistiques interrogent les rapports entre son et matière, s’intéressant particulièrement aux éléments tels que l’eau et la lumière. Elle met en relation des éléments concrets et figuratifs de la culture populaire, avec des éléments abstraits de la musique de tradition écrite.

 

Ses études la mènent de l’Université́ Javeriana de Bogota, au Conservatoire de Paris puis à l’Ircam. Elle est lauréate de l’Académie de France à Rome, Villa Médicis et reçoit des prix tels que le Prix Pierre Cardin de l’Académie des Beaux-Arts, le Prix de la Fondation Francis et Mica Salabert et est nommée Chevalier des Arts et Lettres en 2021.

 

Des institutions prestigieuses s’intéressent à son travail et lui passent commande : Opéra-Comique pour La Princesse légère, opéra mis en scène par Jos Houben et Emily Wilson, créé en 2017 à l’Opéra de Lille. Radio France, pour l’enregistrement de Rien n’était encore réel, créé par l’ensemble l’Instant Donné en 2019. En 2021, l’Orchestre Philharmonique de Duisburg en Allemagne lui commande une sculpture cinétique sonore, elle compose The cricket and the snail.

 

Engagée dans la transmission, Violeta s’investit dans des projets artistiques de territoire en France et en Colombie, en collaboration notamment avec le projet DEMOS, la fondation Batuta, et le dispositif « Création en Cours » des Ateliers Médicis. Elle participe à des expositions collectives et est invitée à des colloques : Attaches, exposition de la jeune scène d’artistes colombiens basés en France, Soirée Sonore au Centre Georges Pompidou, colloque « Kitsch : définitions, poétiques, valeurs » au Centre Culturel International de Cerisy.

 

L’architecture particulière du château de Maulnes a retenu son attention pour la commande passée par Musiques en Tonnerrois en 2023.

bottom of page